Comment les logiciels ont mangé le point de vente

Ou, pourquoi payer pour des choses est si compliqué maintenant

Supermarché Tesco, 1969. Photo: Arthur Jones / Mirrorpix / Getty Images

Je me tiens au comptoir d’un restaurant vietnamien à Berkeley, en train de commander un petit pain au porc. Il fut un temps où je savais exactement ce qui arriverait ensuite. Je remettais ma carte, le caissier la glissait, un petit reçu sortait d’une machine, je la signais et je déchiffrais la copie du bas dans une poche. Facile.